RAPPEL 2022
Voir l’événement
2
Participants
5372
Taille cible
2
Entreprises
 
Michel GROSBOST
Directeur Général
IMA
QUANTIQUE ET USAGES
Graal de l’informatique, l’ordinateur quantique fait tourner les têtes.
Ces calculateurs d'un nouveau type sont capables, pour certaines tâches, de les réaliser bien plus rapidement que les machines actuelles car ils peuvent utiliser des propriétés étonnantes, des particules permettant d'échapper aux règles de la physique classique.

Sujet de souveraineté, il est au cœur des investissements de recherche. Le premier pays qui pourra développer un ordinateur quantique sera à même de percer tous les mots de passe, accéder à tous les systèmes d’information. Comment se protéger. Ce type d'ordinateur pourrait notamment « utiliser l'algorithme de Shor, qui permet de casser le système de cryptographie qui sécurise couramment nos communications sur internet.

Les Domaines d’application
L'un des domaines prometteurs est la simulation de nouveaux matériaux. « L'ordinateur quantique pourrait permettre de fabriquer un matériau supraconducteur à température ambiante, et donc de transférer de l'électricité sans perte, ce qui serait une avancée incroyable ou encore de concevoir un catalyseur qui permet de convertir l'azote en ammoniaque à température ambiante, de fabriquer des engrais azotés en utilisant très peu d'énergie », une révolution pour l'agriculture. Inventer des molécules, optimiser la logistique… Partout où des calculs complexes sont en jeu, de la finance à l'industrie, l'ordinateur quantique permettrait de changer la donne. Surtout qu'en cours de route comme celles des communications quantiques ou des capteurs quantiques.

L’Etat des lieux dans le monde :
En Chine : Des investissements colossaux réalisés depuis une dizaine d'années 

Les Américains GAFA, Intel et IBM sont bien avancés dans cette course. « Google prétend être capable de mener une opération en trois minutes, là où le plus avancé des ordinateurs actuels aurait mis 10.000 ans.

L’Europe prévoit d'investir au moins 4,5 milliards d'euros d'ici à 2027 dans les technologies quantiques.

La France a annoncé mi-janvier qu'elle compte investir 1,8 milliard d'euros en cinq ans dans les nouvelles technologies quantiques. « Atos, Pasqal et des centres de recherche dont le CEA sont sur les rangs !

Programme en cours d'élaboration.

Un IMAgine Day pour faire un état des lieux sur le Quantique et les cas d’usage en partenariat avec le CEA Y- SPOT

#Quantique

Témoignages